WestJet Blog Home

Le président et chef de la direction de WestJet répond aux allégations d’agression sexuelle.

Vous avez peut-être vu dans les médias des reportages ou lu des articles concernant une poursuite contre WestJet par une ancienne employée, suggérant que WestJet n’a pas pris les mesures nécessaires après qu’elle ait déclaré qu’elle fut agressée sexuellement par un pilote. Nous allons nous défendre dans le cadre de ces accusations.

Je m’engage envers nos invités à nos employés à être transparent et coopératif. Je m’adresse directement à vous, nos invités, afin de vous donner le plus d’informations possible. Je suis le gestionnaire supérieur responsable de la sécurité et du bien-être de plus de 11 000 employés, une responsabilité que je ne prends pas à la légère.

Les agressions sexuelles sont des choses très graves. Chaque compagnie a la responsabilité de s’assurer de la sécurité et du bien-être de tous ses employés, et cette responsabilité est prise très au sérieux chez WestJet. En tant qu’époux, père d’une fille et frère d’une sœur, je comprends à quel point il est important de traiter cette situation de la bonne manière, peu importe le rôle ou le sexe du plaignant.

Des enquêtes ont eu lieu et elles ont été par la suite terminées. Nous sommes à revoir ces enquêtes afin de nous assurer qu’elles ont été réalisées avec diligence et qu’il n’y a pas eu de nouvelles informations qui ont fait surface depuis qu’elles ont été réalisées il y a six ans. Pendant que ceci est en cours, le personnel mentionné ou encore affecté par les prétendues allégations ne sera pas en service, dans un souci de bien-être, ainsi que de sécurité des opérations de la ligne aérienne.

Qu’elles soient vraies ou non, des allégations sont des préoccupations sérieuses. Nous opérons conformément à notre code de conduite et d’éthique, et si de nouvelles informations font surface, nous allons enquêter sur celles-ci avec rigueur.

Notre culture encourage le report d’incidents. Chaque jour, des milliers d’employés et des dizaines de milliers de nos invités s’attendent à une expérience sécuritaire avec WestJet et nous sommes engagés à leur en offrir une. Nous avons un système de report d’incidents actif sur la sécurité, lequel témoigne de notre forte culture en matière de report à la direction de préoccupations. Peu importe sa nature, chaque plainte effectuée via ce système, y compris les résultats des enquêtes, est reportée à notre comité sur la sécurité, la santé et l’environnement de notre conseil de direction. Nous avons toujours traité toutes les plaintes avec sérieux, et nous continuerons toujours de le faire.

Il a été reporté dans les médias aujourd’hui qu’il y aurait eu d’autres plaignants. La compagnie n’a pas reçu de nouvelles informations à ce sujet pour le moment. Comme toujours, nous encourageons nos employés à rapporter toute situation qui vient à l’encontre de notre code de conduite ou lorsqu’ils sentent que leur sécurité est à risque, et les incitons à nous communiquer toute information pertinente.

D’autres allégations ont été rapportées dans les médias que nous avons congédié des employés pour avoir tenté d’inciter d’autres à se syndiquer, ceci est tout à fait faux. Nous avons répondu à une récente allégation en ce sens au Conseil canadien des relations industrielles (CCRI), lequel a produit un document publiquement disponible.

Je suis fier de la compagnie que nous avons ensemble construite et je crois plus que jamais que nos quelque 11 000 WestJetters travaillent fort à offrir chaque jour le service attentionné pour lequel nous sommes reconnus alors que nous traitons ces allégations qui sont jusqu’à présent non fondées.

Je vais continuer à fournir des informations si besoin. Je vous remercie de votre appui continu.