WestJet Blog Home

Nos réflexions sur l’évacuation des gens et des animaux de compagnie de Fort McMurray

Le désastre tragique de Fort McMurray est loin d’être terminé, et il y a beaucoup de travail à faire pour rendre la ville sécuritaire afin que les résidents puissent y retourner. Maintenant que la majorité des gens qui étaient en danger a été évacuée, prenons un moment pour réfléchir à ces dix derniers jours. Ils ont été composés d’histoires incroyables d’entraide et de compassion, ainsi que de tristesse et de pertes. Il y a eu aussi beaucoup de faux renseignements, des spéculations et des rumeurs sur Internet présentés comme étant des faits. Nous voulons prendre une minute pour éclaircir certains points.

Il a grandement été question des efforts de WestJet pour évacuer les gens de Fort McMurray. Nous avons eu la chance de pouvoir réagir rapidement grâce aux contrats d’affrètement existants que nous avons avec les exploitants des sables bitumineux dans la région et aux WestJetters qui ont pu travailler à quelques minutes d’avis lorsque nous leur avons demandé de l’aide.

Alors que les feux s’approchaient de l’aéroport de Fort McMurray, il n’était plus sécuritaire d’y atterrir, et l’aéroport a été fermé. WestJet s’y est rendue une dernière fois avec trois avions pour évacuer les WestJetters, invités et toute personne restant dans le terminal.

Pendant ce temps, Suncor et Shell ont contacté WestJet pour lui demander d’atterrir et de décoller de deux autres aérodromes (pistes d’atterrissage) au nord de Fort McMurray : les installations Firebag de Suncor et Albian de Shell. Comme nous avions déjà atterri et décollé de ces endroits et que Shell et Suncor nous demandaient d’aider à évacuer des gens qui s’y trouvaient, nous avons été parmi les premières compagnies aériennes à procéder aux évacuations.

WestJet a reçu beaucoup d’attention de la part des médias traditionnels et sociaux au cours des premiers jours de l’évacuation. Au départ, les histoires relataient l’appréciation des gens face à nous pour les avoir évacués. Les histoires se sont rapidement transformées pour dire que nous avions évacué des gens et leurs animaux de compagnie pour les mettre en sécurité.

Nous n’avions jamais imaginé voir des chiens assis dans la section Plus, mais c’est vrai : nous avons effectué plusieurs vols avec des animaux dans la cabine. Sans chenil à la disposition, nous étions heureux de transporter des familles entières, incluant leurs animaux, pour assurer leur sécurité. La folie s’est emparée d’Internet! Cependant, beaucoup des photos qui sont devenues virales étaient en fait celles prises lors de vols de Canadian North (ils utilisent aussi les Boeing 737, tout comme nous). Lors de tels événements, nous formons tous une grande famille aérienne, et nous sommes fiers d’avoir pu jouer un rôle dans ces vastes opérations de sauvetage.

Voici quelques-unes des histoires les plus populaires que nous avons vécues au cours des premiers jours de l’évacuation de Fort McMurray. Ces histoires démontrent le pouvoir d’une bonne image, avec un côté touchant, et la façon dont les humains prennent soin les uns des autres en périodes difficiles. Ces histoires démontrent aussi comment les gens aiment partager de bonnes nouvelles sur Internet.

La première nuit, une femme possédant plusieurs acres de terrain près d’Edmonton les a offerts à tous ceux qui avaient besoin d’un endroit pour habiter. Cette publication a été une des premières à être largement partagée.

Un employé d’ATS (entreprise que WestJet engage pour les services au sol à Edmonton) a affiché cette note chaleureuse après avoir quitté un avion se dirigeant vers Fort McMurray.

C’est avec des larmes de joie que je salue ces grands humains. Ils se rendent à Fort Mac avec plusieurs provisions et ramèneront de nombreuses personnes blessées et malades. Je tiens à remercier WestJet et ces gens pour leur prompte réaction et pour tout ce qu’ils font. Allez sauver des vies.

Nous avons ensuite vu ceci :

Neuf bébés dans l’unité de néonatologie et leur mère ont décollé de Fort McMurray à bord de vols de WestJet. Ils sont maintenant à Edmonton.

Puis, ceci :

Je ne sais pas si WestJet est dédommagée pourses vols d’évacuation, mais peu importe, je veux simplement lui dire MERCI. J’étais coincé dans le Nord de l’Alberta avec quelques milliers de citoyens et de travailleurs. Nous avons été transportés par autobus à un aéroport éloigné. Nous ne savions pas ce qui se passait, jusqu’au moment où nous avons aperçu une dizaine d’avions de WestJet qui étaient alignés pour nous amener à Calgary ou Edmonton. Le personnel a pris soin de tous les détails avec calme et classe durant cette situation difficile . Nous sommes très reconnaissants pour la nourriture et les vols qui ont été offerts. Dorénavant, je voyagerai toujours avec WestJet et j’encourage les autres à faire de même.

Et ceci :

Je veux remercier publiquement Canadian North et WestJet d’avoir permis aux animaux domestiques de voyager dans la cabine avec nous pour échapper aux terribles feux de forêt à Fort McMurray. Ces feux ont chassé de leur maison plus de 80 000 personnes. Nos pensées sont avec elles.

Cette histoire est loin d’être terminée. Nous sommes certains que nous entendrons d’autres récits magnifiques sur la générosité humaine au cours des semaines et mois à venir.

Que pouvez-vous faire pour aider? La meilleure façon est de faire un don en argent à une source fiable, comme la Croix-Rouge. WestJet a fait un don de 25 000 $ et de 400 vols à la Croix-Rouge; nous demandons aussi à tous de faire un don en argent à l’Appel de fonds « Feux de forêt en Alberta » de la Croix-Rouge canadienne.

Avant de vous quitter, nous aimerions prendre un moment pour souligner les autres compagnies aériennes et les aéroports dont les employés ont travaillé sans relâche tout comme nos propres WestJetters pour évacuer tous les gens de la région de Fort McMurray. À côté de nos avions sur les pistes d’Albian et de Firebag se trouvaient ceux d’Air North, Canadian North, North Cariboo Air, Air Canada, Enerjet, Flair Air, Suncor Sunlink, Shell Aviation, ainsi que toutes les autres compagnies aériennes qui ont pu envoyer un avion. Ces avions ont transporté les gens vers Edmonton et Calgary, et chacun de ces aéroports a fait un excellent travail pour gérer des centaines de vols non prévus et des milliers d’évacués fatigués, effrayés et désorientés.

Nous aimerions aussi remercier toutes les autres organisations, les intervenants en cas d’urgence et le public en général dont on a peu fait mention, mais qui ont aidé sans hésiter.

Nous sommes extrêmement fiers d’avoir pu travailler avec Suncor, Shell et de nombreux autres qui ont transporté les évacués dans des endroits sécuritaires. Nos pensées et nos cœurs se tournent vers ceux ayant été touchés par ce désastre – incluant certains de nos employés WestJet – et nous sommes impatients de ramener les membres de la communauté dans leur région, quand il sera sécuritaire de la faire.