WestJet Blog Home

Nous nous soucions de notre prochain : un agent de bord sauve une vie

Le 11 décembre 2013, Wayne et Marlene, un couple marié d’Edmonton, ont décidé de rentrer plus tôt que prévu d’un voyage à Phoenix, car Wayne ne se sentait pas bien. Même si Wayne et Marlene prenaient fréquemment l’avion avec WestJet, cette fois-ci ils ont opté pour US Airways, car il ne restait plus aucun siège sur le vol de WestJet ce soir-là.

Entretemps, Guy travaillait comme agent de bord dans un avion WestJet venant de Palm Springs à destination d’Edmonton le soir même.

Peu après l’atterrissage du vol d’US Airways de Wayne et Marlene, le vol de WestJet de Palm Springs est arrivé à l’aéroport international d’Edmonton. Guy et le reste de son équipage se dirigeaient vers la douane quand ils ont entendu le son d’une sirène d’alarme. Plus loin dans le corridor, Guy a aperçu deux femmes recroquevillées au-dessus d’un homme couché sur le plancher, puis il a accouru pour les aider.

« Ma formation d’agent de bord a immédiatement pris la relève, et j’ai pris les signes vitaux de l’homme en question », explique Guy. « J’ai compris qu’il ne respirait pas et ne répondait pas – c’est là qu’on s’est emparé du défibrillateur et qu’on a commencé la réanimation cardio-respiratoire. »

Assisté par un membre d’équipage d’US Airways, Guy a administré des insufflations de sauvetage et pratiqué la réanimation cardio-respiratoire après deux chocs de défibrillateur.

« Je me souviens d’avoir stabilisé la tête de l’homme et de l’avoir entendu aspirer de l’air pour reprendre son souffle. Peu à peu, il a repris ses sens », se souvient Guy. « Son épouse l’a vu respirer, puis elle est arrivée en courant. Ce fut un moment particulièrement chargé d’émotion pour le monde qui était présent. »

L’homme en question était Wayne; ce fut un choc pour sa femme Marlene de le voir en train de se battre pour survivre. Peu après que Wayne ait repris ses sens, les ambulanciers sont arrivés et ont éloigné les équipages de la scène.

Plus tard ce soir-là, Guy a reçu un appel du commissaire des incendies en chef de l’aéroport international d’Edmonton. Le commissaire a expliqué à Guy que les médecins à l’hôpital avaient confirmé que Wayne avait fait un infarctus et n’aurait pas survécu sans l’intervention rapide de Guy et des autres membres d’équipage sur place.

Le commissaire a aussi demandé à Guy s’il accepterait que Marlene communique avec lui – elle voulait remercier Guy personnellement.

Quand Marlene et Guy se sont parlé, Marlene a exprimé à Guy qu’elle s’est sentie soulagée quand elle a vu les WestJetters arriver pour aider Wayne. Le fait de voir l’uniforme WestJet lui a immédiatement inspiré un sentiment de réconfort et d’appartenance, puis elle croit que le retard de leur vol était prédestiné afin que les WestJetters puissent être sur place pour offrir leur aide. À ce jour, Marlene garde le contact avec Guy pour lui donner des nouvelles de Wayne.

Nous sommes incroyablement fiers du superbe travail que font Guy et nos 2 500 agents de bord tous les jours. Le 9 septembre 2014, ont été reconnus les efforts de Guy par un prix de sauvetage d’Ambulance Saint-Jean qu’on lui a décerné devant ses collègues de vol.