WestJet Blog Home

WestJet réagit à l’examen de la Loi sur les transports

Nous réagissons aujourd’hui à l’examen de la Loi sur les transports au Canada de Transports Canada.

Nous reconnaissons et apprécions les consultations exhaustives qui ont été entreprises par le gouvernement fédéral au cours de la dernière année et nous soutenons un grand nombre des mesures qui ont été annoncées aujourd’hui.

Cependant, nous croyons fermement que l’augmentation des coûts liés à l’infrastructure aéronautique représente le plus grand défi à relever pour assurer des vols à bas prix aux consommateurs canadiens. Il coûte beaucoup plus cher d’exercer des activités au Canada que dans d’autres pays. Nous sommes déçus que le gouvernement n’ait pas démontré de façon plus claire une volonté d’examiner concrètement la structure des coûts et la fiscalité dans le domaine de l’aviation.

Au sujet des politiques précises annoncées :

  • Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) : WestJet appuie fermement les plans visant à examiner à fond la prestation de service de l’ACSTA et à améliorer les délais de contrôle douanier pour s’adapter aux normes internationales. Il s’agit d’un travail qui peut être entrepris rapidement et qui se traduira par d’importants changements.
  • Droits des passagers : à titre de compagnie aérienne qui est fière d’offrir un service aux invités de premier plan au sein de l’industrie, nous accueillons favorablement l’occasion de travailler avec le gouvernement alors qu’il élabore d’autres règles et qu’il clarifie les obligations des transporteurs.
  • Propriété étrangère : nous soutenons que les changements à la propriété étrangère devraient se faire sur une base de réciprocité et par l’entremise de négociations avec d’autres pays, par opposition à une augmentation unilatérale, laquelle a été annoncée aujourd’hui.

Nous avons hâte de participer pleinement à d’autres activités d’élaboration de réglementation et de politiques, tel qu’il a été indiqué dans le discours du ministre. Et nous allons continuer à demander au gouvernement de s’attaquer énergiquement au problème de la hausse croissante des coûts dans l’aviation commerciale au Canada.